INFORMATION IMPORTANTE : Modification du blog UNSA CACF

Par adminIEL - Dernière MAJ: Dimanche, janvier 14, 2018

le site d’informations de l’UNSA CACF se trouve désormais à l’adresse ci dessous :

 

http://www.unsacacf.com/

 

Pour le suivi des articles, les abonnements ont été migrés.

le webMaster du BLOG UNSA CACF

Référence dans Fin

DP Commerce Décembre 2017

Par adminIEL - Dernière MAJ: Lundi, décembre 18, 2017

Signature électronique Réponses orales de la Direction en bleu

Les Délégués du Personnel UNSA réclament une modernisation de nos outils afin que cette signature électronique soit réellement une avancée :

Les Délégués du Personnel UNSA réclament une prise en compte dans le calcul de la RVP des impacts de ces process ralentis et pénalisant en terme d’efficacité et de productivité. La première réponse de la Direction est incomplète puisqu’elle ne parle que de PVD qui n’a pas de critère RVP de productivité alors que la SE est déployée dans d’autres directions…

De plus Les Délégués du Personnel UNSA demandent que l’on puisse consulter de manière rapide et fluide (peut être sous un onglet influence) l’état des Signatures Electroniques en agence (rec, inj, inf, etc…). un support Excel est existant pour ce suivi.

 

ASP Lyon EDM Réponses orales de la Direction en bleu

Le Responsable de l’ASP Lyon EDM est parti en retraite le 31 juillet 2017.

Les délégués du Personnel UNSA demandent un point sur le recrutement du nouveau responsable. Il n’y a pas eu de candidat au poste de DASP, il a donc été décidé de recruter un second RE et  au vu également de la taille de l’agence.

Poste pas ouvert à date. Quelques candidats se sont proposés ou ont été approchés mais pas retenus et le choix final a été, compte tenu de la taille de l’agence de fonctionner avec 2 RE.

 

PVD : challenge ONE TEAM Réponses orales de la Direction en bleu

Au sein de PVD, les gagnants du challenge des « 3 meilleurs progresseurs » (gain de 130€) n’ont pu percevoir leur gain car faisant déjà partie des 25 autres gagnants (Impossibilité de cumul des gains dans le règlement).

Les Délégués du Personnel UNSA demandent ce qui est advenu de ce budget. Pas de réponse officielle pendant la réunion, les directrices métiers présentes émettant l’hypothèse que ce soient les « suivants » (les progresseurs arrivés en 4ème,5ème et 6ème position ou bien les performeurs arrivés en 26ème,27ème et 28ème) qui soient récompensés… A suivre donc…

GALATEE Réponses orales de la Direction en bleu

Les Délégués du Personnel UNSA demandent qu’une vérification générale des soldes CP, boni et RTT soit effectuée, de nombreuses erreurs étant en effet signalées par des salariés.

A cause de l’outil Galatée, les gestionnaires n’ont pas la possibilité de faire ces vérifications des soldes.

Notre conseil :  Prenez quelques minutes pour vérifier vos compteurs !!!

 

ALE/LINKEDIN Réponses orales de la Direction en bleu

Les animateurs commerciaux ont reçu des mails via le réseau social professionnel Linkedin sur une adresse groupée (D-RDS-EM).

Les délégués du Personnel UNSA s’étonnent de l’absence de communication de la Direction aux salariés sur le sujet.

Quelle est le but poursuivi par une telle démarche ? Pourquoi le choix de ce Réseau plutôt qu’un autre ?

Les délégués du Personnel UNSA demandent la diffusion d’une communication explicative aux salariés concernés.

La Direction indique ne pas être au courant et nous demande des exemples : ces derniers seront transmis. A suivre donc…

 

Planning d’activité dans les ASP VIAXEL Réponses orales de la Direction en bleu

Les Délégués du Personnel UNSA demandent de quelle manière est appréhendée la notion d’équité entre les salariés au sein des ASP VIAXEL au vu des éléments suivants :

De quelle manière un objectif individuel identique peut-il être SMART avec un temps passé par chaque salarié différent pour le réaliser ?

La mise en place récente de la téléphonie AIDA conjuguée à l’EMT doit permettre de quantifier plus justement les performances de chacun. Le manager gère le flux, l’activité et les RVP.

Un étalonnage sera réalisé en 2018 et servira pour les objectifs RVP

Notre avis : la hiérarchie a effectivement la possibilité d’utiliser sa latitude managériale au moment des RVP. Il appartient également au manager d’équilibrer les activités entre les chargés de clientèle afin de favoriser l’équité : Est-ce équitable si deux collègues doivent atteindre l’objectif d’étude de 7 dossiers par jours si elles n’ont pas le même temps d’E&A ? 

 

Activités PSP ASP Réponses orales de la Direction en bleu

Dans le cadre des RPS, voire du bon sens, les Délégués du Personnel UNSA demandent une nouvelle fois que le principe de la mono tache soit rappelé et appliqué dans toutes les unités.

En effet, afin d’augmenter la productivité ou de pallier à un manque d’effectifs, les conseillers de clientèle se voient obligés de mener plusieurs tâches en même temps, ceci étant générateur de stress et source d’erreurs. Un rappel sur le principe de la mono tache a été fait.

 

Objectifs/Budgets Animateurs Commerciaux ALE Réponses orales de la Direction en bleu

Il convient de rappeler que la Réalisation des Objectifs/Budgets est le critère RVP le plus important des Animateurs Commerciaux.

Il est surprenant de constater via l’outil CREPORT une disparité plus ou moins importante entre le réalisé 2017 vs 2016 et le réalisé 2017 vs objectif selon les différents secteurs géographiques.

Ainsi, si, dans une grande majorité, les résultats DZ (Direction de Zone) suivent une certaine logique avec le Réalisé 2017 vs Réalisé 2016 et le Réalisé 2017vsObjectif (ex : Réalisé 2017 vs 2016 : 102% et

Réalisé 2017 vs objectif 2017 : 103%) ; l’analyse par Secteur nous interpelle.

Exemples (non exhaustifs)

Les Délégués du Personnel UNSA demandent que les objectifs individuels de Production soient établis en concertation avec le manager N+1 (et non pas imposés de façon unilatérale et sans aucun dialogue constructif).

Les Délégués du Personnel UNSA demandent que la fixation de ces objectifs respecte une totale équité entre chaque salarié.

Les Délégués du Personnel UNSA demandent une analyse pertinente et factuelle pour chaque Secteur (perte ou gain partenaires, potentiel secteur, étendue géographique…)

Sur le marché de l’EDM, la rotation des partenaires atteint 25% par an, les objectifs annuels tiennent compte de cette rotation, des gains potentiels de partenaires ou et de l’attrition du portefeuille.

 

Recrutement PSP ASP Réponses orales de la Direction en bleu

Les Délégués du Personnel UNSA demandent un point sur le recrutement au sein de l’ASP IDF.

7 postes sont actuellement vacants à l’ASP IDF : le recrutement est ouvert mais uniquement à l’interne. En cette fin d’année, 3 salariés de la Direction Courtage viennent prêter main forte à l’ASP.

 

commentaire UNSA : les 3 salariés du Courtage ne sont pas là en  même temps

 

Planning d’activité ASP VIAXEL Réponses orales de la Direction en bleu

Au sein des ASP VIAXEL, certains critères individuels de RVP sont mesurés via EMT (productivité par ASSCO et Nombre de dossiers financés par jour)

Les Délégués du Personnel UNSA demandent s’il y a une interaction entre l’EMT et le planning d’activité.

Que se passe-t-il en terme d’objectif RVP si un chargé de clientèle se trompe d’activité sur l’EMT ? pas d’incidence

Que se passe-t-il si le planning est amené à évoluer pour s’adapter à l’activité ?

La directrice métier a fortement appuyé sur la nécessité de bien codifier la bonne activité sur la téléphonie AIDA : c’est par ce biais que les sources d’erreurs RVP peuvent être diminuées.   

 

 

ASP VIAXEL et planning d’activité Réponses orales de la Direction en bleu

Au sein des ASP VIAXEL, le planning d’activité des chargés de clientèle intègre entre autre les activités de « Téléphone » et de « Qualification ». Pourtant il apparait que de plus en plus fréquemment, l’encadrement demande aux salariés en « Qualification » de prendre aussi des appels, d’être backup de l’activité « Téléphone »

Les Délégués du Personnel UNSA demandent qu’un rappel soit fait sur les bonnes pratiques à respecter.

La prise du flux téléphonique reste une priorité et c’est pour cette raison que les chargés de clientèle de l’activité « Qualification » peuvent venir en backup.

Il va donc de soi que l’appréciation de cette activité doit tenir compte de cet aspect et du temps passé au final au téléphone.

 

ASP VIAXEL et Conditions de travail Réponses orales de la Direction en bleu

Au sein des ASP VIAXEL, le planning d’activité intègre des plages horaires dédiées au téléphone.

Certains excès apparaissent cependant, comme par exemple l’interdiction de se rendre aux toilettes pendant ces plages qui parfois peuvent durer 2h30 en continu.

Les Délégués du Personnel UNSA demandent qu’un rappel soit fait sur des notions pourtant élémentaires en terme de conditions de travail.

Un rappel sera fait auprès des managers

Notre avis : Comment est-ce possible d’en être à ce niveau en 2017 ?

 

Bilan Foires EDM 2017 Réponses orales de la Direction en bleu

Les Délégués du Personnel UNSA demandent la diffusion des résultats Foires EDM 2017.

Les Délégués du Personnel UNSA demandent le nombre de dossiers réalisés sur chaque Foire ainsi que l’effectif réel présent.

Les Délégués du Personnel UNSA demandent, pour chaque Foire travaillée par le personnel itinérant EDM, la durée en jours ainsi que les horaires d’ouvertures et de fermetures au Public.

Sofinco EDM a été présent sur 27 foires en 2017 ce qui a permis de monter 15000 dossiers (dont 80% de crédit renouvelable assuré et 100% en C-digit) d’un montant moyen de 2000€ 

Durée des foires de 5 à 10 jours souvent de 10H à 19h00 avec 1 ou 2 nocturnes pour les foires les plus importantes.

 

UNSA : exemple pour la foire de Lyon qui se tiendra du vendredi 23 mars au lundi 2 avril 2018, Tous les jours de 10h à 20h NON STOP et Nocturnes mardi 27 et vendredi 30 mars jusqu’à 22h.

 

 

 

Référence dans D.P. Commerce

QUESTIONS Délégués du Personnel UNITÉS FONCTIONNELLES Du 14/12/2018

Par adminIEL - Dernière MAJ: Jeudi, décembre 14, 2017

1/ SORTIES PARKING MASSY

 

Les sorties de parking sont dangereuses puisque sans aucune visibilité pour les piétons ainsi que pour les véhicules sortants. La DRH nous a répondu qu’elle commandait des panneaux lumineux. Les barrières mobiles pliantes sont mises en place de façon très sporadique. En attendant la mise en place de ces panneaux, le risque est toujours présent.

Les élus UNSA demandent la mise en place immédiate d’une solution provisoire dans l’attente de la mise en place des panneaux lumineux.

 

Réponse de la Direction :

Les panneaux lumineux seront installés fin janvier 2018.

 

A la demande de l’UNSA faite en séance, une étude d’installation de miroirs sera effectuée.

 

2/ DALLES GLISSANTES MASSY

La direction a installé des tapis antidérapants sur le dallage du jardin de Massy. Toutefois, ces tapis sont disjoints ou recourbés et risquent d’entrainer des chutes.

Par ailleurs, les endroits les plus glissants sont les entrées d’immeuble avec des revêtements en bois et rien n’est prévu.

Les élus UNSA demandent de revoir la mise en place des tapis antidérapants et d’en apposer aux entrées d’immeuble.

 

Réponse de la Direction :

Les tapis ont été retirés suite au grand vent, ils ont été remis depuis, les Moyens Généraux recherchent la meilleure solution devant les entrées des bâtiments.

 

Avis UNSA : Les délégués du personnel UNSA n’avaient pas demandé des tapis volants mais une solution sécurisée pour se déplacer d’un bâtiment à l’autre et plus particulièrement aux entrées de ceux-ci. Visiblement, la Direction de CA-CF n’est pas disposée à dérouler le tapis rouge pour ses salariés et préfère les laisser se prendre les pieds dans le tapis.

 

3/ PLACES DE PARKING VEHICULES ELECTRIQUES MASSY

 

Le site de Massy est équipé de places de parking dédiées aux véhicules électriques permettant leur recharge.

Il s’avère que seules les places numérotées impaires fonctionnent, les places numérotées paires ayant leur prise de recharge condamnée.

 

Les délégués du personnel UNSA réclament la réparation et la bonne mise en service de ces places de parking et de leur borne de recharge.

 

Réponse de la Direction :

La demande d’intervention pour modifier le dispositif a été envoyée à un prestataire, le devis a été validé. CACF est en attente d’un planning de travaux.

 

Avis UNSA : Si la Direction avait été un tant soit peu alignée avec ses discours écoresponsables, elle aurait des véhicules électriques et des équipements de recharge dans les parkings auraient été mis en service dès l’arrivée sur Massy. Or depuis 7 mois, aucun travail n’a été engagé, et il faut attendre que les DP s’emparent du sujet.

 

4/ ECOULEMENTS DANS PARKING MASSY

 

De l’eau s’écoule depuis plusieurs semaines aux niveaux -1 et -2 des parkings de Massy, longeant les circuits électriques.

 

Les élus UNSA demandent l’intervention des Moyens Généraux.

 

Réponse de la Direction :

Les écoulements sont liés aux travaux dans le jardin.

CACF va attendre la fin de ces travaux.

 

Avis UNSA : Avant la question UNSA, la Direction n’était visiblement pas au courant de cette situation.

Contrairement aux fils électriques qui baignent dans l’eau, la Direction ne fait pas d’étincelles pour le rétablissement d’une situation normale.

 

 

5/ CARTES MUTUELLE

 

Les élus UNSA demandent à la direction de s’assurer que les nouvelles cartes mutuelles parviendront bien aux salariés avant le 01/01/2018

 

Réponse de la Direction :

Les cartes seront envoyées et réceptionnées avant la fin de l’année. En général la réception se situe vers mi-décembre. Pour les personnes qui ont modifié leurs options, elles peuvent recevoir deux cartes.

 

.

6/ VESTIAIRES

Les élus UNSA demandent si les commandes de vestiaire ont été réalisées. A quelle date seront-ils mis à la disposition des salariés ?

 

Réponse de la Direction :

Les Moyens Généraux ont déployé des vestiaires pour les motards et dans la mezzanine. Les MG ont installé plus de portemanteaux que prévu, et il n’est pas prévu d’installer d’autres vestiaires.

 

 

 

7/ TELETRAVAIL ET PANNES NOMADIO

De nombreux salariés en télétravail doivent revenir travailler sur le site de Massy, leur système Nomadio ne fonctionnant pas.

Les élus UNSA demandent que cet applicatif soit mieux sécurisé pour éviter ce genre de désagrément aux télétravailleurs.

 

Réponse de la Direction :

Pas d’incident déclaré chez SNF

 

8/ NAVETTES

 

De plus en plus de salariés arrivent tôt le matin et une seule navette à 7H30 ne suffit pas.

 

Les élus UNSA demandent la mise en place d’une navette supplémentaire à cette heure.

 

Réponse de la Direction :

Le prestataire indique qu’il n’y a pas de problème à cette heure, qu’il y a entre 2 et 4 personnes à cette heure-là.

 

9/ TRAVAUX RUE DE PARIS MASSY

 

Un mail nous informait fin octobre 2017 que des travaux seraient effectués rue de Paris pendant les vacances scolaires de la Toussaint.

A ce jour, les travaux ne sont toujours pas terminés et obligent les véhicules à suivre une déviation rallongeant les temps de trajet.

Les élus UNSA demandent à quelle date la rue de Paris sera de nouveau accessible dans les deux sens.

 

Réponse de la Direction :

Le site Quartier-Atlantis indique que la situation actuelle perdurera jusqu’à fin mars 2018 (une seule voie sous le pont, allant vers CORA)

 

10/ ABRIS FUMEURS MASSY

 

Les abris fumeurs sont exposés aux intempéries sans aucune protection. Un point devait être fait avec le bailleur sur ce sujet.

 

Les délégués du personnel UNSA demandent la mise en place d’abris « protégés » comme ils existaient à Evry.

 

Réponse de la Direction :

Le bailleur ne veut pas intervenir et effectuer de travaux sur les abris et CA-CF ne le veut pas non plus.

 

Avis UNSA : La Direction a tenté de faire de l’humour en disant : cela peut être un moyen pour s’arrêter de fumer ». Ces espaces, balayés par le vent et la pluie, ne sont pas, en réalité, des abris puisqu’ils n’offrent aucune protection. Sur ce point-là aussi, le site de Massy est en retrait par rapport à ce que les DP UNSA avait obtenu à EVRY.

Référence dans D.P. U.F.

QUESTIONS DP CRÉDIT FRANCE DU 13/12/2017 UNSA

Par adminIEL - Dernière MAJ: Mercredi, décembre 13, 2017

 

 

Sur l’APCI les alertes du jour ne sont pas classées.

Dans le souci de faciliter le traitement, les élus UNSA demandent que les entrées du jour soient identifiées.

 

Réponse de la Direction : ce problème est lié à la téléphonie et au 3270. Un test est en cours mais rien de concluant. Cela nécessite des développements informatiques pour lesquels il n’y a pas de budget. La demande de l’UNSA n’est pas retenue parce que jugée non prioritaire.

 

 

Sur l’APCI, lorsqu’un dossier est topé REPN, il est isolé et ne compte plus dans l’encours du chargé de clientèle recouvrement.

Afin que cet isolement se fasse le plus tôt possible et ne pénalise pas le chargé de clientèle recouvrement, les élus UNSA demandent qu’une alerte isolée REPN apparaisse dès qu’un dossier REPN est identifié.

 

Réponse de la Direction : même réponse que précédemment, la réclamation de l’UNSA n’est pas prioritaire.

Avis de l’UNSA : Les élus UNSA rappellent que la volumétrie des portefeuilles va être doublée d’ici fin janvier malgré cela la direction ne souhaite pas donner aux chargés des moyens supplémentaires pour mener à bien leur mission.

 

 

Lors de l’information de la modification de répartition des flux de l’APCI, il a été dit à l’équipe que la rvp du mois de décembre 2017 serait neutralisée, les élus UNSA en demandent confirmation.

 

Réponse de la Direction : il aurait été précisé par la Direction que les collaborateurs ne seraient pas pénalisés et non que la RVP serait neutralisée .Les impacts seront étudiés. La lecture la plus favorable sera faite dans la limite des règles de gestion classique.

(Notamment les transferts de dossiers au contentieux).

 

Avis de L’UNSA : L’UNSA s’étonne de pratiques différentes en fonction des services sur la neutralisation de la RVP lors de modifications importantes de conditions de travail.

 

 

CACF change de mutuelle au 01 janvier 2018, les élus UNSA demandent à quelle date les nouvelles cartes de mutuelle seront envoyées à l’ensemble des salariés.

 

Réponse de la Direction :  Mercer reste l’interface :

 

- les cartes de mutuelles vont être envoyées comme chaque année avant la fin de l’année ; – pour ceux qui ont changé de régime deux cartes de mutuelles pourront être envoyées  (une pour l’ancien régime et une pour le nouveau).

 

 

Des problèmes de chauffage subsistent sur les unités Crédit France de Massy (3ème étage).

Les salariés sont même obligés de ramener des chauffages d’appoints pour pouvoir travailler dans des conditions correctes.

Les élus UNSA réclament la réparation immédiate du système de chauffage.

 

Réponse de la Direction :  Une intervention a été faite le jour même, le relevé de température indique entre 23 et 25 degrés au sol.

 

AVIS DE l’UNSA : Les élus UNSA doutent de ce relevé de température et demandent une nouvelle intervention  des moyens généraux.

 

 

Les élus UNSA demandent à quelle date la sortie piétonne rue mail du commandant Cousteau sera réouverte ?

 

Réponse de la Direction : les travaux devraient être terminés le 21 décembre 2017.

 

 

Les élus UNSA alertent de nouveau la direction sur les problématiques K9 LCL

 

Si à aujourd’hui, nous pouvons constater une évolution sur la réception des mises en demeure, les positions de comptes sont quant à elles incomplètes (pages absentes)  ou illisibles (problème d’impression).Cette problématique devait déjà être solutionnée depuis plusieurs mois mais à ce jour et surtout à l’horizon 2018 qui approche à grand pas… La direction peut-elle nous donner une date de résolution de cet incident qui fait perdre énormément d’argent à CA-CF en cas d’échec amiable, car ces dossiers ne sont toujours pas titrables et nous ne pouvons garantir ces créances.

 

Réponse de la Direction : la Direction n’avait pas connaissance que le problème perdurait .Pour elle, l’anomalie était résolue;

Les élus UNSA ont rappelé que ce  n’est pas le cas ni sur Bordeaux ni sur Lyon; la Direction va refaire le point sur ces incidents avec les services concernés et le LCL.

 

 

Dans les agences contentieuses, certains huissiers sont chargés d’obtenir des titres exécutoires et de procéder au recouvrement amiable de créances pour des débiteurs hors de leur ressort territorial. Ces huissiers sont dénommés « R0 ».

Chaque mois un classement est communiqué à ces huissiers, ce classement reprend les items ci-dessous :

 

 

Le taux de récupération a pour vocation d’évaluer la capacité de ces huissiers à encaisser rapidement sur les créances confiées.

La note finale est désormais utilisée par l’encadrement pour décider de continuer ou non la collaboration avec les études d’huissier concernées (pour les autres périmètres, seul le taux d’encaissement a valeur d’évaluation de la performance).

La note finale pèse pour 15% dans la RVP des collaborateurs ayant en charge l’animation de ces études.

 

Si ce taux a un réel intérêt pour mesurer l’activité et l’efficacité des huissiers, plusieurs problèmes se posent :

 

Les conséquences sont multiples :

 

Les élus UNSA réclament la neutralisation de ce critère sur l’année 2017 et la suppression de celui-ci dans les objectifs RVP de l’année 2018.

Les élus UNSA réclament également la mise à disposition d’outils de gestion efficaces pour les chargés de portefeuilles.

 

Réponse de la Direction : la décision a été prise de sortir les huissiers ro les moins bien classés au regard du taux de récupération.

La mise en place de critère RVP a pour but de challenger le réseau et de mettre tous les huissiers sur le même pied d’égalité.

Ce critère peut être piloté via IPILOtage et des requêtes harry.

Le meilleur moyen de travailler cet indicateur est de reprendre les entrées arrivées chez l’huissier directement.

 

AVIS DE l’UNSA : les élus UNSA considèrent que les chargées de portefeuille en charge des huissiers R0 sont défavorisées par ce critère dans leur RVP et reviendront sur le sujet.

 

 

 

 

 

 

 

.

 

 

 

 

Référence dans D.P. Crédit, D.P. Risque

Très gros succès de la 6ème Assemblée Générale UNSA CACF

Par adminIEL - Dernière MAJ: Jeudi, décembre 7, 2017

Notre 6ème Assemblée Générale s’est déroulée aux Salons Astoria à Massy avec plus d’une cinquantaine de participants, le 7 décembre 2017.

Après un tour de table présentation, Christine est revenue sur les faits marquants depuis la dernière Assemblée Générale :

Puis Christine et Arnaud ont présenté les ordonnances Macron avec ses conséquences futures, appliquées chez CA-CF, en expliquant l’énorme flou entourant les dispositifs à venir ainsi que la nécessité de futures négociations.
Acté dans l’immédiat, c’est la disparition des instances actuelles , Comité d’Entreprise, CHSCT, Délégués du Personnel, qui seront remplacées par le CSE (Comité Social et Économique).

Nous avons abordé ensuite l’accompagnement des salariés, où Christine, Arnaud et Eric ont relaté les cas individuels et expliqué comment CA-CF peut tout mettre en place pour détruire des personnes( en règle générale, CA-CF veut faire croire au salarié, que le problème c’est lui; évidemment ce n’est absolument pas le cas). L’aide personnalisée est une force de l’UNSA CA-CF et tous les membres de l’UNSA CA-CF (adhérents, élus, sympathisants) peuvent faire remonter les cas individuels. La santé physique et psychique des salariés est une priorité de notre syndicat.

Puis les récents accords ont été présentés par les négociateurs :

Après le repas, le quizz, la photo de famille, Marie-Laure nous a présenté le Compte Personnel de Formation , financé par l’organisme OPCABAIA

Remerciements à Pierre-Louis (Union Départementale 91) qui nous a présenté les futures dispositions Macron sur l’aspect contentieux individuel .

 


6ème ASSEMBLÉE GÉNÉRALE
AG 2017

Référence dans AG

AVIS des élus UNSA au Comité d’Entreprise du 29 novembre 2017

Par adminIEL - Dernière MAJ: Dimanche, décembre 3, 2017

AVIS DES ELUS UNSA SUR LE PROJET D’EVOLUTION DE L’ Agence De Recouvrement Crédit Agricole (ADRCA) ,DE L’ Agence Recouvrement Automobile Particuliers (ARAP) ET DE L’ Agence Recouvrement Entreprise et Corporate (AREC)

Les élus UNSA prennent acte de l’industrialisation de l’ADRCA en basculant le flux sur le modèle MODREC.

Les salariés de l’ADRCA , enfin fixés sur leur sort, resteront en gestion portefeuille malgré un changement de périmètre.

La nouvelle équipe cible « recouvrement amiable avant contentieux » sera similaire à l’ex BRS de Lyon.

Il est incompréhensible d’avoir fermé cette unité avec un savoir-faire reconnu pour la recréer 2 ans plus tard sur un autre site avec d’autres personnes. Les salariés de cette nouvelle entité devront être formés et de nombreux mois seront nécessaires avant d’acquérir l’expertise fine de l’ex BRS (Bureau Régional Spécialisé).

Comme pour d’autres directions , CA-CF se permet de faire des erreurs préjudiciables aux salariés mais également à la performance de la société.

En ce qui concerne les 7 salariés de l’équipe actuelle « recouvrement et contentieux in bonis » , les élus UNSA rappellent que la plupart d’entre eux se sont vus imposé ce nouveau métier lors de la précédente réorganisation de juin 2016.

Malgré un manque de moyens et de personnel récurrent , ils se sont investis dans ce métier afin de l’améliorer et apprécient la double activité recouvrement et contentieux.

Alors même que leur travail commence à porter ses fruits en terme de résultats , la direction leur impose à nouveau de choisir entre le recouvrement et le contentieux.

Les salariés ne sont-ils que des pions que l’on déplace au gré des besoins de la direction ?

En ce qui concerne la fusion de l’AREC et de l’ARAP , les élus UNSA alertent la direction sur le manque de managers au sein de cette future unité :

Avec un nouveau responsable d’agence qui prendra son poste le 04 décembre et 2 postes de responsables d’équipes en recrutement , qu’en est-il de l’expertise métier nécessaire au management des équipes mais aussi à l’animation des réseaux d’huissiers ?

Les salariés de la Direction du Recouvrement sont usés de ces changements inopportuns et réguliers et ils n’adhèrent plus aux projets de la direction.

Les élus UNSA au Comité d’Entreprise demandent une présentation précise d’un calendrier de formation pour le mois de février et un référent RH qui devra accompagner chaque salarié en difficulté par des modifications de métiers pouvant aller jusqu’à une altération de la santé des salariés alors que l’employeur a une obligation de moyen renforcé d’assurer celle-ci.

___________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Avis des élus UNSA au Comité d’Entreprise du 29-11-2017 sur le projet d’évolution de l’organisation de la Direction Finance Groupe.

Les élus UNSA au Comité d’Entreprise constatent une nouvelle réorganisation de Finance Groupe, périmètre déjà réorganisé au printemps avec pour objectif une organisation cible calquée sur celle du Groupe Crédit Agricole.

La présentation est faite comme un ajustement de l’organisation Finance Groupe.

Les élus UNSA trouvent ce projet cohérent, mais s’étonnent du rattachement du middle office au contrôle permanent et n’y voient pas de claire séparation des tâches.

Les élus UNSA rappellent leur avis du printemps dans lequel ils indiquaient : «la proportion de collaborateurs en alternance, CDD, stagiaires et prestataires au sein de Finance Groupe apparaît aux élus UNSA au Comité d’Entreprise comme étant importante et suffisamment significative pour demander la transmission de nouveaux documents intégrant les postes tenus par ce type de contrats en plus des postes CDI », documents non transmis aux élus du CE à ce jour.

Les élus UNSA au Comité d’Entreprise demandent que ces documents soient portés à l’ordre du jour de décembre.

Référence dans CE

DÉLÉGUÉS DU PERSONNEL UNSA – QUESTIONS DP CRÉDIT FRANCE DU 15/11/2017

Par adminIEL - Dernière MAJ: Samedi, décembre 2, 2017

Question 1 : RVP CHARGE DE PORTEFEUILLE

Les élus UNSA reviennent sur la question du mois de septembre sur la RVP chargé de portefeuille.

Question n°5 : RVP CHARGE DE PORTEFEUILLE
Concernant le critère RVP grille de contrôle du CDP pour les agences contentieuses
L’indicateur RVP comprend 20 points :
-5 points picking facture
-5 points pickings IRR
-10 points Pilotages.
Le point bas étant 80 % / cible 90 % / point haut 100%
Un collaborateur qui aurait commis 5 erreurs (soit une note de 15 sur 20) se retrouve avec
un indicateur a 75 % de réalisation et percevra cependant 0 euros en RVP sur cet indicateur.
Les élus UNSA demandent que le point bas soit descendu.
Il n’est pas compréhensible qu’avec une note de 15 sur 20, un collaborateur soit considéré,
selon cette grille de calcul, comme « mauvais ».

Réponse de la direction :

La grille est basée sur le respect des notes de traitement en vigueur.
20% de non-conformité est déjà un seuil critique.

Les élus UNSA souhaitent apporter un complément d’information.

Les pickings ne comportement pas 20 points de contrôle de non-conformité mais 65 points de contrôle.
Chaque dossier comprend entre 5 à 6 points de contrôle chacun multiplié par 20 dossiers = 65 points.
Chaque point de contrôle en cas d’erreur ou d’inattention fait perdre 5 points de RVP.
20 points perdu = 0 RVP.
5 erreurs ne représentent que 7.69 % d’erreur et non 20% d’erreur comme l’indique la direction.
Pourtant avec seulement 7.69 % d’erreur, le chargé de portefeuille ne perçoit aucune RVP sur ce critère, qui représente pourtant 15 % de sa RVP total soit 90 euros sur une cible de 100%.

Les élus UNSA réitèrent leur demande à la Direction, avec ces nouveaux éléments, de revoir le point bas de ce critère.

Réponse de la direction : 9 collaborateurs sur 64 ont une réalisation sur cet item inférieure à 80 / 32 entre 80 et 100 / 23 collaborateurs entre 100 et 150. La direction considère donc qu’il n’y a pas de problème sur ce critère RVP
L’UNSA rappelle que 64 % des collaborateurs sont donc en dessous de 100 ; ce qui représente la majorité des collaborateurs concernés.

 

Question 2 : BRC – Dossier titré – IP minoré :

1/ TAUX D’ENCAISSEMENT HUISSIER ERRONE

Les chargés de portefeuilles demandent à leurs huissiers de faire de l’amiable auprès des débiteurs, en attendant la prise de titre.

Si cela peut permettre des encaissements pendant la période avant prise de titre, cela peut poser problème lorsque l’injonction de payer est minorée.

En effet, si des encaissements sont perçus avant la validation de la pièce IPTH le décompte du principal n’est plus possible.

Nous demandons donc chaque mois à ces huissiers sur un dossier titré, d’obtenir un taux d’encaissement supérieur à ce qu’il ne devrait être, puisque l’encours est faux suite aux jugements minorés.

Ces encours différents peuvent représenter jusqu’à 1 000 000 euros.
Les huissiers ne tiennent plus compte des challenges mis en place et calculent eux même le montant qu’ils devraient encaisser en fonction de leur propre encours.

2/ RVP DES COLLABORATEURS MINOREES ET INJUSTES

La RVP des collaborateurs « chargé(e) de portefeuilles » étant directement liés aux encaissements des études, une vraie différence d’encours ressort entre les points téléphoniques et rotation stock entrainant une injustice incontestable.

Les chargés de portefeuilles se trouvent démunis lorsque leur manager de proximité leur indique leur taux d’encaissement lors des entretiens RVP… et du montant RVP qui en découle…

Les élus UNSA réclament que cette anomalie archaïque soit corrigée, afin que le pilotage et l’animation puissent être justes et correspondent au montant encaissé par chaque chargé de portefeuille.

Réponse de la direction :
la direction rappelle que les huissiers doivent respecter les objectifs fixés par les chargés de portefeuilles. En ce qui concerne la mise à jour de l’encours , suite à discussion en cours d’instance, il existerait une solution de contournement à tester.

 


Question 3 : Repas de Noel et Festivités de fin d’année

Les élus UNSA demandent dans un souci d’équité ce qui est prévu pour les enfants du réseau concernant Noel.

Les budgets agences étant souvent épuisés, la direction a-t-elle prévu un budget évènement festif ou arbre de noël équivalent aux spectacles offerts aux enfants des deux sites centraux ?

De même y a-t-il un budget spécifique alloué pour un repas de noël entre personnel des unités et quel en serait le montant ?

Réponse de la direction :
chaque direction gère ces évènements. La répartition des budgets est en cours de finalisation à la DDR

 

Questions 4 : RTT

Les Délégués du personnel UNSA ont bien pris acte que la direction et la RH ne souhaitent pas reporter la prise de RTT jusqu’au 05/01/2018 malgré la fin des vacances scolaires de fin d’année le dimanche 7 janvier 2018.

Les élus UNSA s’interrogent dans un souci d’équité sur les laissé-pour-compte, célibataire, sans enfants, collègues sur 35 heures 4 jours, etc. … qui seront à leur poste pendant que leurs collègues solderont leurs RTT en une fois en fin d’année du fait de cette communication tardive…de savoir qui va traiter les dossiers et les retours des huissiers des absents ?

Les élus UNSA interpellent la direction et vous font remarquer que les collaborateurs sont à bout de souffle…
Pour ces raisons, les élus UNSA réitèrent leur demande de report de la pose de RTT jusqu’au 05 janvier 2018.
Réponse de la direction : La direction donne la même réponse que les mois précédent. Elle a également rappelé qu’il sera possible d’utiliser les RTT 2018 pour la 1ere semaine de l’année. (mail au responsable confirmant la date et correction sur galatée quand les droits seront intégrés sur celui-ci)

 

Question 5 : DELEGATION APCI
Les CCR ont une délégation de 75 € pour ristournes de frais et 50 € pour passage en perte. Depuis quelques jours concernant les passages en pertes, les CCR sont obligés de demander l’accord de leur hiérarchie quel qu’en soit le montant.
Les élus UNSA demandent que leur soit fournis la note relative à ce changement.
Réponse de le direction : La direction nous a informé qu’aucune note n’existait pour ces délégations. Celle-ci est en cours de rédaction pour officialiser les délégations chez APCI. Le retour à la normale est prévu sous peu. Les CCR peuvent d’ores et dejà ressaisir leurs OPE.

 

Question 6 : Console OPPORTUNITY
Lors de l’envoi de sms à l’aide de la console Opportunity, les CCR sélectionnent le partenaire.
Les élus UNSA demandent que soit rajouté pour Sofinco les distinctions de mistral, kangourou, Fnac, premium, lmdv, orchestra, clud med, surcouf…
En effet certains clients ne recontactent pas les CCR pensant que le sms reçu ne leur est pas destiné.
Réponse de la direction : Cela ne relève pas des DP. Néanmoins la modification est en cours de traitement.

 

Question 7 : Reprise de la Question n°1 UNSA DP d’octobre 2017 / Lenteur IMX

Les élus UNSA alertent la Direction concernant les lenteurs IMX.
En effet il est très difficile de travailler avec un outil qui demande une attente de plusieurs
secondes voire plusieurs minutes entre chaque clic de souris … Les élus UNSA demandent si un correctif à ces lenteurs est prévu et quand ce dysfonctionnement sera résolu.

Plusieurs incidents, 7 entre le 21/08 et le 12/10 ont bien été remontés auprès de MBX et/ ou auprès de SNF.
Les investigations se poursuivent.

Les incidents persistant les élus UNSA demandent un point d’avancement concernant ces lenteurs.

Réponse de la direction : La direction est consciente du problème. Les études sont toujours en cours. La direction reconnait qu’elle ne connait pas l’origine du problème. Les études sont toujours en cours.

 

Question 8: CHALLENGE

En septembre et octobre un challenge a eu lieu chez CA-CF.

Ces challenges sont appréciés par de nombreux collaborateurs.

Néanmoins ceux-ci regrettent l’absence totale de communication durant celui-ci …

Au 09 Novembre, nous ne connaissons toujours pas les gagnants de septembre.

A l’avenir, les élus UNSA demandent plus de visibilité en cours de challenge et de communication.

Réponse de la direction: l’animation est un succès pour la direction notamment grâce à yammer .La communication des résultats devraient être faite dans la semaine .

 

Question 9: SQC
Les collaborateurs de SQC font face depuis plusieurs mois à un afflux de réclamation et à un manque criant de collaborateurs. Afin de pouvoir soulager les équipes, un plan d’action a été mis en place.
Ce plan d’action vise à faire appel à la solidarité d’autres équipes de la DCF pour traiter les réclamations. Les collaborateurs sollicités ont néanmoins leur propre travail à gérer et leurs propres objectifs à atteindre et n’ont pas forcément de temps à consacrer à cette nouvelle mission ni la formation pour le faire ; le but n’étant pas de dégrader la qualité du service client.
Les élus UNSA demandent qu’un véritable plan d’action ne pesant pas sur les autres unités de DCF soit mis en place au sein de SQC avec notamment le recrutement de plusieurs collaborateurs (si besoin en CDD ou en intérim) et d’un responsable d’équipe.
Réponse de la direction : un plan d’action est en place pour renforcer les équipes ; 2 détachements de 6 mois du surendettement de bordeaux ,1 mobilité + 1 manager soit 8 collaborateurs prévues pour 7 à la cible normalement.
Il y a un stock de 500 réclamations : 52 jours de délai de traitement actuellement / 10 jours pour le FICP
L’organisation n’a pas été optimale mais ces recrutements devraient permettre de revenir à une situation normale.

 

Question 10 : Casques téléphoniques
Lors des demandes de changement de casques, il est systématiquement apporté aux collaborateurs des casques avec deux oreillettes et on ne leur propose plus de casques avec une seule oreillette.
Les élus UNSA demandent la raison de ce changement et souhaitent savoir comment les collaborateurs peuvent désormais obtenir un casque monaural ?
Réponse de la direction : Par défaut des casques avec 2 oreillettes sont livrées, une DT doit être faite par le manager pour pouvoir obtenir un casque 1 oreillette

 

Question 11: salle de sport MASSY
La deuxième salle de sport devait ouvrir en septembre puis en novembre. A ce jour aucune information n’est donnée sur la date d’ouverture de la deuxième salle.
Les élus UNSA demandent que cette salle ouvre rapidement comme prévu lors des présentations élogieuses du site de Massy. Où sera-t-elle située ? proche de la salle actuelle ou plus éloignée ? Dans ce dernier cas, qu’est-il prévu pour les vestiaires et douches pour cette nouvelle salle ?
Réponse de la direction: les travaux débutent mi-novembre au rdc bas à côté des ateliers . Des vestiaires et des douches sont prévues .la livraison de la deuxième salle de sport est prévue pour mi-janvier 2018

 

Question 12 : dalles glissantes Massy
Sur le site de Massy, les dalles installées à la sortie des bâtiments (bois et carrelage) s’avèrent être très glissantes lorsque celle-ci sont mouillées. Des chutes sont constatées très régulièrement. L’hiver arrivant, la situation ne devrait pas s’arranger.
Les élus UNSA demandent à la direction une intervention immédiate afin que ce risque très élevé (répondant aux critères DUER : dangerosité et fréquence de passage) cesse.
Réponse de la direction: Le sujet est pris en compte par les moyens généraux ; Une étude est en cours pour les modifier.

 

Question 13 : chauffage Massy

De nombreux collaborateurs de Massy se plaignent d’avoir froid tous les matins lors de leur arrivée sur Massy. Plus grave, d’autres n’ont carrément pas de chauffage de toute la journée.
L’air souffle également dans les bureaux à des températures très différentes. Ces dysfonctionnements avaient déjà été signalés en septembre sans qu’il n’y ait de retour des moyens généraux.
l’INRS préconise une température entre 19°C et 25° . Chez CA-CF, les salariés étant immobilisés devant leur ordinateur, la température nécessaire s’approche donc du maximum.
Rappelons, qu’en dessous de 16°C ou au-dessus de 32°C, l’organisme doit s’adapter, le corps se fatigue et des erreurs opérationnelles surviennent.

Dans l’urgence, les élus UNSA demandent à la direction, en attendant qu’une température adequate et homogène revienne, la possibilité aux collaborateurs de s’installer dans des espaces mieux chauffés, d’accepter une extension du télétravail, ou autres solutions…
Les élus UNSA réclament à la direction des explications quant à ce manque de chauffage et demandent le calendrier des interventions par bâtiment et par étage.
Réponse de la direction : les moyens généraux sont sur le front ; une équipe est dédiée spécifiquement à ce sujet. Ils interviennent sur différents bâtiments et étages pour essayer de réguler la température.
La direction n’est pas opposée à ce que le collaborateur change de place dans l’attente d’un retour à la normale de la température.

Référence dans D.P. Crédit, D.P. Risque

DP Unités Fonctionelles novembre 2017 – Questions UNSA

Par adminIEL - Dernière MAJ: Jeudi, novembre 23, 2017

1/ SALLE DE SPORT MASSY

La deuxième salle de sport devait ouvrir en septembre puis en novembre. A ce jour aucune information n’est donnée sur la date d’ouverture de la deuxième salle.

Les élus UNSA demandent que cette salle ouvre rapidement comme prévu lors des présentations élogieuses du site de Massy. Où sera-t-elle située ? proche de la salle actuelle ou plus éloignée ? Dans ce dernier cas, qu’est-il prévu pour les vestiaires et douches pour cette nouvelle salle ?

Réponse : les travaux ont démarré le 15/11. Cette seconde salle de sport sera équipée de 9 douches et se situera en RDC bas.

 

2/ DALLES GLISSANTES MASSY

Sur le site de Massy, les dalles installées à la sortie des bâtiments (bois et carrelage) s’avèrent être très glissantes lorsque celle-ci sont mouillées. Des chutes sont constatées très régulièrement. L’hiver arrivant, la situation ne devrait pas s’arranger.

Les élus UNSA demandent à la Direction une intervention immédiate afin que ce risque très élevé (répondant aux critères DUER : dangerosité et fréquence de passage) cesse

Réponse : les Moyens Généraux ont planché sur le problème : des tapis antidérapants seront installés. Aucune date n’a pu nous être donnée sur le déroulement des opérations.

Avis de l’UNSA : les accidents se multipliant sur ce site, nous avons renouvelé notre demande d’évaluation des risques à travers le DUER (Document Unique d’Evaluation des Risques) encore plus d’actualité puisqu’il s’agit d’un nouveau site.

 

3/ CHAUFFAGE MASSY

De nombreux collaborateurs de Massy se plaignent d’avoir froid tous les matins lors de leur arrivée sur Massy. Plus grave, d’autres n’ont carrément pas de chauffage de toute la journée. L’air souffle également dans les bureaux à des températures très différentes. Ces dysfonctionnements avaient déjà été signalés en septembre sans qu’il n’y ai de retour des moyens généraux.

l’INRS préconise une température entre 19°C et 25° . Chez CA-CF, les salariés étant immobilisés devant leur ordinateur, la température nécessaire s’approche donc du maximum.

Rappelons, qu’en dessous de 16°C ou au-dessus de 32°C, l’organisme doit s’adapter, le corps se fatigue et des erreurs opérationnelles surviennent.

Dans l’urgence, les élus UNSA demandent à la direction, en attendant qu’une température adequate et homogène revienne, la possibilité aux collaborateurs de s’installer dans des espaces mieux chauffés, d’accepter une extension du télétravail, ou autres solutions…

Les élus UNSA réclament à la direction des explications quant à ce manque de chauffage et demandent le calendrier des interventions par bâtiment et par étage.

Réponse : la société ENGIE continue ses interventions, mais découvre l’aspect technique des bâtiments. Quant aux conditions de travail des collaborateurs, c’est à la hiérarchie de s’en occuper et les élus aux DP UF peuvent remonter les cas à la Direction. Il n’est pas prévu de faire une communication générale sur la possibilité de pouvoir travailler ailleurs que dans son open space.


Avis de l’UNSA : la DG reste figée quant aux conditions de travail et les salariés seront parfois priés de rester immobiles. Smart life.

 


4/ ENTREES PARKING MASSY

Les salariés sont confrontés régulièrement aux difficultés d’accès aux entrées de parking pour cause de livraisons diverses. A titre d’exemple, le 09/11/2017 à 9h20, les entrées de deux parking étaient totalement bloquées et les véhicules bloquaient toute la circulation de la rue Victor Basch.

Il existe un autre quai de réception au bout de la rue du commandant Cousteau. Les élus UNSA demandent pour quelle raison les camions de livraison ne se garent pas sur ce quai prévu à cet effet.

Les élus UNSA demandent à la Direction de prendre les mesures adéquates.

Réponse : le quai de livraison est utilisé pour toutes les livraisons hors alimentaire, SODEXO fera un rappel à ses fournisseurs.

Avis de l’UNSA : aucune solution apportée à cette problématique.

 

5/ SORTIES PARKING

Les sorties de parking sont dangereuses puisque sans aucune visibilité pour les véhicules sortants et pour les piétons.

Les élus UNSA demandent la mise en place d’une déviation piétons.

Réponse : des panneaux lumineux seront installés.

 

6/ TELEPHONIE MOBILE

La direction s’était engagée à améliorer les connexions pour la téléphonie mobile des opérateurs Orange et SFR. De nombreux salariés se plaignent de ne pas réceptionner leurs appels téléphoniques.

Les élus UNSA demandent à quelle date les relais seront installés ?

Réponse : des relais seront installés fin décembre pour les opérateurs Orange et SFR.


Avis de l’UNSA : la DG soucieuse de ses salariés, ne se préoccupe que des opérateurs fournisseurs de CA-CF.

 

7/ PANNES INFORMATIQUES

De nombreux salariés ont été impactés par une panne informatique sur leur ordinateur portable.

Ceci a généré des coupures régulières de connexion, nuisant à l’utilisation de leur outil de travail sur site et les empêchant d’être en télétravail.

Ces salariés ont ouvert des incidents conformément aux procédures et ont dû relancer plusieurs fois pour obtenir la résolution de l’incident. Les délais de traitement ont été très longs (parfois plus d’une semaine) pour finir dans certains cas par un changement de poste informatique.

Au vu du nombre conséquent de ces incidents au cours du mois d’octobre et début novembre, les élus UNSA demandent ce que compte faire la direction pour que ces incidents soient traités dans des délais acceptables ? Quel a été le nombre de salariés impactés ?

Réponse : l’incident remonte au 20 octobre et a touché 173 postes informatiques équipés de Nomadio. Il s’agit d’une erreur humaine qui a provoqué l’installation générale d’un logiciel prévue sur un petit nombre de postes. A partir du 30/10, les postes touchés ont commencé à être remplacés avec pour priorité les non managers, puis les managers. Au 10 novembre, 138 postes avaient été réparés.


Avis de l’UNSA : il aura fallu patienter 10 jours (sans possibilité de télétravailler) pour mettre en place un processus de remplacement des PC défectueux. De plus, quelques mois après leur déménagement à Massy, des salariés ont revécu le formatage de leur poste informatique immobilisé pendant plusieurs heures pour certains d’entre eux.

 

8/ APPLICATION ARTICLE 6 ACCORD TELETRAVAIL

Les élus UNSA demandent la mise en application de l’article 6 de l’accord télétravail.

Réponse : l’article 6 sera appliqué en fonction de l’article 12, soit le 1er janvier 2018.

 

9/ AVENANT TELETRAVAIL

Les élus UNSA demandent que les avenants télétravail soient remis au plus tôt aux salariés concernés.

Réponse : les avenants partiront la semaine prochaine en provenance de la DDH.

 

10/ PARTICIPATION FRAIS DE REPAS TELETRAVAIL

Les élus UNSA demandent à quelle date la participation aux frais de repas des télétravailleurs sera-t-elle versée sur la paie.

Pour les télétravailleurs ayant commencé le télétravail en septembre, l’information apparait bien sur la feuille de paie d’octobre mais pas la prise en charge financière.

Réponse : les frais de repas apparaîtront sur la paye de novembre car la mise en place côté RH date du 1er octobre.

Référence dans D.P. U.F.

DP Commerce de Octobre 2017 – Questions UNSA

Par adminIEL - Dernière MAJ: Lundi, novembre 20, 2017

Fêtes de fin d’année

Les Délégués du Personnel UNSA demandent qu’une note claire et factuelle soit envoyée à chacune des unités des réseaux commerciaux situées en province afin que les enfants de salariés des réseaux commerciaux bénéficient d’un budget équivalent aux enfants des sites centraux (spectacle de noël pour les familles complètes sur les sites centraux).

En complément, les Délégués du Personnel UNSA demandent qu’un process particulier soit envisagé afin que les managers des unités de province soient impactés le moins possible au moment d’avancer des frais importants sur leur fonds propres en période de fête de fin d’année (par exemple priorisation de leurs demandes CONCUR en décembre ou envois de cartes billetteries FNAC par la Direction)


Réponse de la Direction :
La DRH se renseigne pour voir les modalités des années précédentes et compte renvoyer la même note que l’année dernière. Pas de souci en revanche sur le principe de rembourser au plus vite les salariés ayant avancé les frais.

L’avis de l’UNSA : Espérons que les enfants des salariés des réseaux puissent eux aussi participer à un évènement de noël avant l’été 2018….

 


PSP Développement partenariats : Effectifs des ASP

UNIFITEL n’apportant aujourd’hui que peu de satisfaction auprès de nos interlocuteurs partenaires, les Délégués du Personnel UNSA s’inquiètent de l’évolution des effectifs des ASP nord et IDF.

En effet le manque d’effectif pénalise lourdement les relations avec les partenaires dans la gestion des dossiers mais aussi et surtout dans la qualité des réponses apportées aux enseignes.

Les élus UNSA demandent un point à date sur les effectifs des ASP partenariat nord et IDF :

· Taux d’absentéisme ;

· Nombre de postes cible ;

· Nombre de postes vacants ;

· Nombre de postes absents ;

· Nombre de CDD ;

· Nombre de détachements ou contrats temporaires ;

· Nombre de collaborateurs présents ;

· Nombre de postes disponibles sur Myjob’s.

Que compte faire la Direction pour palier à ces absences ?

Réponse de la Direction : A l’ASP de Roubaix, 31 postes CDI en cible et 32 collaborateurs présents . A l’ASP de Massy, 30 postes CDI en cible et 22 collaborateurs présents, 10 CDI vacants ou absents et 8 postes à pourvoir sur Myjob’s.

L’avis de l’UNSA : La mobilité interne vers l’ASP Massy fonctionne visiblement mal : à quand l’ouverture vers l’externe pour enfin renforcer les équipes et sortir de cette situation dans laquelle 1/3 des postes CDI n’est pas pourvu…..

 

FRC : Appels entrants et requêtes EPTICA

Les Délégués du Personnel UNSA demande le nombre d’appels entrants mensuel ainsi que le nombre de requêtes EPTICA (hors fiches escalade transfert) reçus par les ASC depuis le début de l’année 2017.

Réponse de la Direction : En matière de flux téléphonique entrant chez FRC, le résultat ressort en % à -37% entre le T3 2017 et le T1 2017 et -15% comparé à l’année dernière

L’avis de l’UNSA : Mais où sont passés tous ces appels entrants ??? Nos collègues de PVD ont peut-être une idée……

 

Séminaire FDP

Les Délégués du Personnel UNSA demandent qu’à l’instar du personnel encadrant de cette direction, les conseillers clientèles FDP soient également invités à participer à un évènement de type séminaire.


Réponse de la Direction :
Il y a une réflexion sur ce type d’évènement en 2018.

L’avis de l’UNSA : nous avons connu des réponses plus engageantes… » A suivre donc…

 


PSP Développement Partenariats : Outil informatique C easy

L’application Ceasy mise en place à la Fnac depuis mai 2017 s’améliore doucement mais présente encore de nombreuses anomalies informatiques qui tardent à se résoudre malgré une remontée importante du terrain et des magasins

· Avis d’achats non-conformes à la saisie

· Impressions de documents contractuels aléatoires

· Typologies de clientèles impossibles à saisir…

Quand seront résolus tous ces dysfonctionnements ?

Le lancement de cet outil chez le partenaire « printemps » ne risque-t-il pas d’engendrer des problèmes faute à la non résolution de ces problèmes déjà identifiés à la Fnac ?

Réponse de la Direction : Tout va bien, aucune anomalie n’est constatée et tout se déroule dans d’excellentes conditions à ce jour.

L’avis de l’UNSA : Tout va bien, aucune anomalie n’est constatée et tout se déroule dans d’excellentes conditions à ce jour : voilà voilà… Tout est super !!! Youpi !!! Mais pourquoi ces remontées du terrain alors ???

 

FRC : Flux et réutilisations

Les Délégués du Personnel UNSA sont inquiets du niveau des objectifs « réutilisation » des conseillers clientèle FRC.

Au vu des deux points suivants :

· L’orientation d’un client proposable vers des prestataires (Argence Développement par exemple) ;

· Le dysfonctionnement d’orientation toujours d’actualité faisant arriver énormément de flux SAV vers les agences PVD ;

Ils demandent une révision à la baisse des objectifs « réutilisation » pour les conseillers clientèle FRC.

Réponse de la Direction : les objectifs ont été revus à la baisse à hauteur de 20%. La majeure partie des flux FRC qui arrivent chez PVD sont une conséquence du choix du client.

L’avis de l’UNSA : cela fait des mois que les élus UNSA alertent sur ces appels SAV arrivant chez PVD, sur ce dysfonctionnement d’orientation téléphonique. Les effectifs diminuent et vont encore diminuer comme l’a confirmé la Directrice de FRC. En fait les appels sont pilotés et la situation actuelle est voulue par la Direction.

 

FRC : principe de contribution

En 2016, avec un résultat inférieur de 3 points à la moyenne de CA-CF, la RVP au quadrimestre de FRC était la plus faibles de toutes les directions commerce.

Chez FRC, des critères individuels de RVP sont basés sur le principe de la contribution.

Les Délégués du Personnel UNSA demandent de quelle manière ce système de contribution peut permettre la surperformance globale des équipes de FRC hors latitude managériale.

Ils demandent un exemple pour savoir de quelle manière la performance moyenne des salariés au quadrimestre des ASC peut atteindre 115% (hors latitude managériale) sur un critère individuel calculé sur le principe de la contribution.


Réponse de la Direction :
la contribution n’est qu’une partie de la RVP des salariés du SAV. Sur les Q1 et Q2 2017, 22,4% des salariés ont atteint la cible pour l’objectif de contribution

L’avis de l’UNSA : Relisez la question…. Et la non réponse….

Et si le principe même de contribution empêchait mécaniquement une surperformance collective ? Et s’il était impossible d’arriver à une moyenne de 115% ?

Mais dans la réponse de la Direction, le plus troublant reste malgré tout ceci : moins d’un quart des salariés arrive donc à atteindre l’objectif….. Nous reviendrons sur ce sujet.

 

Budgets des unités commerciales

Les Délégués du Personnel UNSA demandent si des budgets agences sont toujours distribués pour les unités du commerce (FDP, ALE, PSP et DPB).

Quel en est la destination ? Existe-t-il des consignes pour chacune des directions pour l’utilisation de ces budgets et si oui quelles sont-elles ?

Réponse de la Direction : un budget agence est toujours prévu dans toutes les unités commerce. Le montant moyen alloué par collaborateur étant de 240 euros/an

L’avis de l’UNSA : conserver un budget agence est toujours positif pour la vie des unités : chacun en connait dorénavant le montant.

 

FRC : Ecoutes téléphoniques

Les enregistrements téléphoniques des appels en SAV devaient se faire sur une période déterminée afin d’alimenter un « speech analytics ».

Les Délégués du Personnel UNSA demandent si la période d’alimentation du « speech analytics » est terminée et quels sont les premiers éléments d’analyse.

Réponse de la Direction : la période d’alimentation est toujours en cours et ne permet donc pas un premier retour.

L’avis de l’UNSA : rappelons que les enregistrements sont basés sur la notion de volontariat du salarié. A aucun moment ces enregistrements ne peuvent être imposés ni « fortement conseillés »…

Référence dans D.P. Commerce

Avis UNSA

Par adminIEL - Dernière MAJ: Vendredi, novembre 17, 2017


Information en vue de consultation du Comité d’Entreprise sur le projet d’évolution des fonctions support du commerce (FDP, PSP) et de la Direction Innovation et Stratégie de Développement

Les élus UNSA au Comité d’Entreprise notent qu’il leur est présenté pour consultation une énième réorganisation accompagnée de nouvelles suppressions de postes. Cette réorganisation importante concerne près de 150 salariés.

Les élus UNSA au Comité d’Entreprise comprennent tout d’abord l’idée de créer une entité innovation et transformation digitale afin de concentrer les forces et les compétences sur l’enjeu majeur que représente le Digital pour l’entreprise.

Ils trouvent néanmoins plus discutable l’éloignement de certaines fonctions support des Directions métiers commerce et l’impact induit de cette réorganisation sur la gestion au quotidien et les périmètres d’intervention et les domaines de responsabilité de chacun.

Pour un certain nombre de salariés, les fiches de poste vont être amenées à évoluer. Le contenu des missions risque d’être impacté. Tout ceci sans aucune politique de conduite du changement ni de plan de formation clairement établis.
Les élus UNSA au Comité d’Entreprise constatent un déséquilibre en matière de pesée de postes entre les différentes Directions Commerce d’origine au vu du repositionnement des managers dans le nouvel organigramme.

Les suppressions de postes sous couvert de synergie et de mutualisation ne doivent pas impacter la charge de travail des équipes.

Les élus UNSA au Comité d’Entreprise réitèrent leur demande de mise à disposition des salariés concernés d’un véritable dispositif d’accompagnement RH carrière.

Cette réorganisation placée sous le signe d’un besoin de convergence entre le circuit court et le circuit long est-elle annonciatrice de prochaines réorganisations métiers ?


Information en vue de consultation du Comité d’Entreprise sur le projet d’évolution des modèles horaires en vigueur au sein des Directions FDP (PVD et FRC) et Crédit France (DDR)

Les élus UNSA au Comité d’Entreprise sont conscients d’un besoin de simplification des modèles horaires notamment en vue de permettre plus d’équité et de favoriser les passerelles ainsi que la transversalité. Ces notions, échangées lors des ateliers horaires, n’intégraient cependant pas les idées de supprimer des usages ou de diminuer à terme la rémunération des salariés.
Il ne faut jamais perdre de vue que les résultats de l’entreprise, régulièrement mis en avant par la Direction, ne peuvent exister que par le professionnalisme et la forte implication des collaborateurs.

Les modifications des modèles horaires ne devraient être effectives qu’au moment de la mise en place du télétravail au sein des réseaux comme demandé par l’UNSA.

Bien que les conditions de travail soient suivies par le CHSCT, il nous semble important encore une fois de relever ici le manque d’empathie de la Direction envers les salariés à temps plein ou à temps partiel qui devraient changer de modèles horaires.
De même, les élus UNSA au Comité d’Entreprise notent que les salariés à temps partiels dont le contrat de travail est compatible avec les nouveaux horaires ne devraient pas être impactés.
Dans tous les cas, un mal être au travail ne doit pas découler de ces modifications et de ce projet.

Des accompagnements au niveau des crèches dans les réseaux auraient démontré pour les élus UNSA que la Direction se soucie des impacts induits par ces nouveaux horaires.
Espérons que l’accord intergénérationnel en cours de négociation actuellement comblera ce manque.

L’intégration partielle des primes de sortie tardive et du samedi dans le salaire brut aura-t-elle un impact sur les futures et éventuelles augmentations individuelles des collaborateurs concernés ?

Ce projet d’évolution des modèles horaires pourrait au final être bénéfique à certains salariés en améliorant leur situation.
Cette évolution pourrait encore être sans incidences pour d’autres.
Elle pourrait enfin obliger certains autres à augmenter leurs frais de garde, à revoir leur organisation personnelle ou leur mode de transport, modifiant de fait leur équilibre vie privée / vie professionnelle.
Les augmentations concomitantes du temps de travail journalier et des temps de transport, ne risquent t’elles pas de déboucher sur des risques d’épuisement ? Eux même pourront-ils être sources de risques opérationnels ?

Les élus UNSA notent déjà, un manque d’organisation pour la mise en place de ces nouveaux horaires : les managers ne pourront donc s’appuyer sur des process clairs et précis ce qui risque de les amener à décider de manière discrétionnaire et hétérogène.

Les élus UNSA au Comité d’Entreprise rappellent qu’un accord, pour être satisfaisant, doit être gagnant/gagnant.

Référence dans CE

 Souscrire dans un lecteur de flux

Google Souscrire au Blog UNSA CACF par Email